Stratégies pour présenter avec brio !

Quand chausser les bottines de l’auditoire permet d’éviter sa colère
« Marche une quinzaine dans mes bottines et ensuite tu pourras parler de moi ».  Mon père avait acheté une grande sculpture en bois où était gravée cette citation poétique. Il l’avait placée dans la cour ; chaque fois que nous sortions de la maison, inévitablement, cette phrase se retrouvait dans notre champ de vision. C’est ce  mantra paternel qui me suggère l’article d’aujourd’hui.

Lors d’une conférence que je donnais récemment dans un congrès, à propos des présentations qui ont de l’impact, une des participantes m’a raconté la déconfiture qu’elle et ses confrères ont vécue dans une de leurs présentations importantes.

La Direction du service des incendies d’une grande municipalité québécoise a préparé un plan stratégique de haut niveau. Ils étaient fiers de leur analyse approfondie et de leur planification exemplaire, promettant une nouvelle organisation optimisée et une rentabilité respectueuse des finances publiques.

Alors que la participante me décrivait ce plan, ses yeux brillaient ; on pouvait percevoir le sentiment du devoir accompli et son réel désir de mieux servir la population.

La colère de l’auditoire

Dans une démarche louable de transparence, la Haute direction a décidé de faire part de ce plan stratégique au premier niveau concerné : les pompiers. À la fin de la présentation, peaufinée dans les moindres détails, un seul pompier a levé la main et a posé une question… en colère (NDLR: les plus perspicaces souriront en constatant l’ironie de la situation 😉 ):

« Qu’est-ce que ça change pour nous ? Est-ce que ça va raccourcir le délai quand on commande une caisse de bouteilles d’eau ? Ça prend plus d’une semaine avant qu’on reçoive nos bouteilles d’eau.
Ça n’a pas de (&%*!) bon sens… »

La présentation démontrait la grande compétence des Directeurs et relatait chaque point important de ce plan stratégique de façon claire et précise. Mais il manquait l’ingrédient qui aurait donné un impact positif à cette présentation. Les besoins spécifiques de l’auditoire n’ont pas été pris en compte ; et malgré toutes les bonnes intentions qui ont soutenu le projet dès le départ, les Directeurs ont été perçus comme dépourvus d’empathie et déconnectés de la réalité, soulevant la colère et la critique. L’impact de la présentation a été négatif.

Suite à cette présentation ratée, on peut imaginer la difficulté pour la Direction de mobiliser les troupes vers cette nouvelle vision. On n’a pas de deuxième chance pour faire une première bonne impression…

« Marche une quinzaine dans mes bottines… »

Les pompiers, qui travaillent dans l’action n’avaient pas les mêmes préoccupations que la Haute direction, qui travaille dans la vision. Cette présentation, telle qu’ils l’ont préparée, aurait pu avoir un impact très positif si elle avait été présentée à des Directions du service des incendies d’autres municipalités, afin de les inspirer à adopter de meilleures pratiques. Mais les visionnaires et les gens qui travaillent dans l’action ne rencontrent pas les mêmes défis au quotidien. Pour faire preuve de leadership et permettre aux gens d’adhérer aux idées que nous mettons de l’avant, il faut d’abord marcher quelques milles dans leurs souliers pour mieux les comprendre.

En vous inscrivant à l’infolettre Présenter avec impact de Prokläm, vous recevrez du contenu exclusif.  Dans l’édition de juin 2016, découvrez les deux questions que l’auditoire se pose quand il évalue s’il fera confiance à l’orateur…et adhérera à ses idées.

« Avant de suivre quelqu’un, d’adopter son idée, nous devons d’abord accorder notre confiance à cette personne. C’est la règle de base en leadership. Mais quel est le mécanisme qui mène à cette confiance ? » (Suite dans l’infolettre. Abonnez-vous ci-dessous !)

Une réponse à Quand chausser les bottines de l’auditoire permet d’éviter sa colère

Votre commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. * Champs obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.