Stratégies pour présenter avec brio !

Présentation orale : méthode pour devenir un athlète de la mémoire
Share on Facebook23Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn41Share on Google+4Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page
Vous les enviez, ces conférenciers qui s’expriment avec éloquence, sans notes. Vous vous dites qu’ils ont certainement une mémoire phénoménale pour ne jamais avoir de blancs !

Aujourd’hui, je vous annonce qu’il n’est pas nécessaire d’être un surhumain pour pouvoir donner une conférence sans support écrit. Je vous présente une technique qui date de la Grèce antique et qui était abondamment utilisée par les érudits du Moyen-Âge : le palais de mémoire aussi appelé méthode des lieux.

Cette technique, je l’enseigne aux conférenciers TEDx que j’accompagne dans leur préparation ; ils devront livrer une conférence fluide, dans un laps de temps précis et sans lutrin, ni télésouffleur. Funambulisme sans filet, direz-vous ? Pas si on connait les secrets d’une bonne préparation.

Raconter avec aisance

Avant d’aller plus loin, faisons un exercice : rappelez-vous un voyage que vous avez fait. Vous ne pouvez pas vous souvenir de chaque détail, de chaque arbre que vous avez croisé, de chaque nom de rue, de chaque visage rencontré. Mais vous vous remémorez des impressions, des sentiments ressentis, des images marquantes. Vous assemblez ces images et ces impressions et devenez capable de raconter votre périple de façon naturelle, avec plaisir.

C’est la même chose lorsque vous voulez vous rappeler du contenu de votre présentation : ne vous attardez pas à chaque mot. Souvenez-vous d’un enchainement d’idées, et laissez les mots venir naturellement.

Vous raconterez probablement votre voyage dans un ordre chronologique, l’ordre de votre itinéraire. Cet ordre sera représenté dans votre esprit par les lieux qui se sont enchainés. Vos souvenir sont localement situés. Et ils sont pour la plupart très visuels et chargés en émotions.

C’est précisément de cette façon que le palais de mémoire fonctionne. Dans un lieu qui vous est familier, votre maison, par exemple, vous placerez des images qui s’enchaineront. Chaque image sera la représentation d’une idée dont vous devez parler. Vous ferez mentalement le trajet de votre demeure, et croiserez en route chacune des idées. Les mots viendront aisément.

Comment construire un palais de mémoire ?

Pour bien comprendre le fonctionnement de cette méthode, je vous suggère de visionner la conférence TED de Joshua Foer (journaliste scientifique, auteur et champion américain de la mémoire 2006) – Tout le monde peut avoir une mémoire exceptionnelle. Je vous garantis que ces 20 minutes d’écoute seront bien investies.

Lien vers la vidéo

Certaines expressions, certains mots-clés devront quand même être dits avec précision. Il vous faudra vous «mettre les mots dans la bouche». Le palais de mémoire ne remplace pas les répétitions. Il faudra y mettre le temps.

Mais cette méthode est ludique ; il est très agréable de laisser son imagination créer des associations loufoques ou bizarres. Votre cerveau préfère ce qui est amusant ; en revanche, il ne répond pas très bien à la force ou au «bourrage de crâne». Plutôt que de fatiguer votre esprit en le forçant à tout mémoriser, devenez un athlète de la mémoire en l’entraînant avec la méthode des lieux.

Share on Facebook23Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn41Share on Google+4Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page

Votre commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. * Champs obligatoires.